Accenture recrute avec les neurosciences

accenture-s-appuie-sur-les-neurosciences-pour-recruterAccenture a décidé d’innover en utilisant une application de pré-qualification de ses candidats qui s’appuie sur les neurosciences.

Attirer les profils juniors est un vrai challenge pour bon nombre  d’entreprises. Dans les métiers du conseil, cette difficulté est accrue par le côté abstrait des fonctions. Résultat : les 2/3 des jeunes candidats  ne savent pas vers où s’orienter.  Avec 1 500 recrutements par an, Accenture se devait de résoudre cette épineuse problématique.

ʺL’enjeu de cette application est de nous permettre d’évaluer les aptitudes intellectuelles, les capacités d’analyse et de synthèse de nos candidats, mais aussi leur savoir-être, notamment l’écoute. Nous avons également l’opportunité de tester leur niveau en langues, au travers d’une compréhension de texte volontairement difficileʺ, raconte Florence Réal, directrice du recrutement d’Accenture.

Autre point fort de cet outil, et non des moindre, il permet de sortir du sacro-saint « recrutement par le diplôme ». Accenture, comme bon nombre de grands groupes renommés, avait tendance à choisir ses candidats en fonction des écoles dont ils sortaient…et se coupait par la même occasion de pépites passées par d’autres formations.

Aujourd’hui, le pré-filtrage offert par l’application permet de considérer tous les candidats, quelle que soit leur formation.

Vous êtes directeur-trice du recrutement et vous souhaitez en savoir plus ? Si j’étais vous, je tenterai de contacter Florence Réal via linkedin. Si vous êtes prêt à partager vos bonnes pratiques, il y  a de fortes chances qu’elle ait envie d’échanger avec vous :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher