skip to Main Content

5 solutions pour ancrer les apprentissages en profondeur

ancrage memorielL’une des clés essentielles de l’ancrage des apprentissage et la répétition dans le temps. En amont de la formation, utiliser des dispositifs distanciels  permet de mettre l’apprenant en condition, de lui donner envie d’aller plus loin. C’est une phase d’amorçage importante pour apprendre et retenir.

En aval, les tentatives d’ancrage des notions acquises sont souvent très faibles : un mail de restitution, quelques mails d’incitation à aller sur la plateforme e-learning et…..terminé !

Or, les neurosciences nous prouvent aujourd’hui que mémoriser c’est répéter, s’entraîner pour creuser notre sillon neuronal. Prenons un exemple simple et d’actualité en ce mois hivernal de février : lorsque vous skiez pour la première fois sur une pente récemment enneigée, vous laisser une trace en surface. Plus vous repassez sur cette trace, plus elle devient profonde et persistante. Et bien, votre cerveau fonctionne de la même manière  : plus vous repassez sur une connaissance, plus elle s’ancre profondément dans votre cerveau.

Oubliez donc les formations en conduite du changement sans accompagnement en aval : vous perdrez votre temps et votre argent.

En revanche, voici 5 solutions que vous pourriez intégrer dans vos dispositifs de formation pour ancrer les apprentissages et changer les comportements dans la durée :

  1. organiser des défis sur smartphone ou PC : il suffit de 1 à 3 minutes par jour, sur 2 à 6 semaines, pour que les apprenants mémorisent leurs acquis grâce à des micros-défis liés à la formation. l’application In Teach 2 spark est une solution intéressante pour celà.
  2. mettre en place le feedback positif : 1 fois par semaine, pendant 1 à 3 mois, l’apprenant prend note de ses mises en applications réussies suite à sa formation. Un tiers (manager, coach) interagissent pour renforcer la réussite.  Allez voir www.jourdegloire.org
  3. faire des classes virtuelles : il existe pléthore de solutions pour animer des courtes sessions, 1 à 2 fois dans le mois suivant la formation pour partager et trouver des solutions à des freins expérimentés sur le terrain.
  4. animer des ateliers de codev : celà peut vous sembler lourd mais c’est sûrement la solution la plus efficace : réunir 1 fois par mois sur 1/2 journée les apprenants pour travailler en intelligence collective. Essayez dès aujourd’hui pendant 3 mois et notez les résultats : vous serez bluffé !
  5. utiliser le réseau social d’apprentissage : que vous utilisiez 360Learning, Yammer ou autre, mettez à dispositions des apprenants des micro-learning quotidiens leur permettra de tisser des  liens à distance, de continuer à apprendre.

Continuer à apprendre : à l’heure où la réforme de la formation nous engage sur le chemin de  l’apprentissage tout au long de la vie pour maintenir l’employabilité, il est temps d’en faire une habitude…ludique et motivante. Ce n’est qu’en motivant les collaborateurs que l’on changera les habitudes de chacun.

Myriam Keita-Brunet

Myriam a fondé et dirige Training Angel pour aider les DRH et les Directions Financières et Générales à valoriser le Capital Humain en prouvant son retour sur investissement financier et extra financier. Elle est portée par une conviction (et une énergie qui fatigue parfois son entourage) : le collectif rend possible ce que l’individu, seul, trouve insurmontable. Elle est aussi présidente d’un réseau de 200 membres RH et formation, InForm’Elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher