skip to Main Content

La réalité virtuelle : un Big Brother en puissance ?

Big-Brother-realite-virtuelleLa réalité virtuelle a sa part d’ombre : comme toute technologie utilisatrice de données personnelles, elle a le pouvoir de se transformer en un malveillant Big Brother. Mais de quoi parle t’on exactement ?  Quels sont les risques ? Comment s’en prémunir ?

Des chercheurs pensent que de la réalité virtuelle est une menace potentielle  car elle permet un surveillance massive, une manipulation algorithmique des contenus, et rend vulnérable nos données personnelles. Un peu comme le web me direz-vous…..

 

Oui mais avec la réalité virtuelle, la technologie rajoute l’immersivité dans un monde virtuel qui peut être très addictif. Ceci pourrait nous rendre encore plus accros aux réseaux sociaux qui travaillent activement à s’installer dans la réalité virtuelle ( le rachat d’Oculus par Facebook est plus qu’un signe….)

Une fois placé sur votre visage, un casque de réalité virtuelle se transforme en véritable taupe : il peut capter vos émotions ou plus précisément des micros signes (oculaires, faciaux) qui trahissent votre stress, votre joie, votre tristesse,….Dans de mauvaises mains, ces données pourraient être utilisées à votre insu et nuire gravement à votre vie privée.

Et lorsqu’on sait que  117 millions de comptes ont été piratés sur LinkedIn, il est un légitime de s’inquiéter non ?!

Le véritable enjeu, vous l’aurez compris, est l’utilisation de nos données personnelles numérisées. Et pour nous protéger, c’est aux gouvernements de prendre la main.  Il leur faut  comprendre que les futures données capturées par ces systèmes immersifs doivent faire l’objet d’une attention encore plus grande que pour le web. Gageons que nos politiques sauront relever ce défi de taille.

 

Myriam Keita-Brunet

Myriam a fondé et dirige Training Angel pour aider les DRH et les Directions Financières et Générales à valoriser le Capital Humain en prouvant son retour sur investissement financier et extra financier. Elle est portée par une conviction (et une énergie qui fatigue parfois son entourage) : le collectif rend possible ce que l’individu, seul, trouve insurmontable. Elle est aussi présidente d’un réseau de 200 membres RH et formation, InForm’Elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher