Managers : les nouvelles compétences de l’ère digitale

manager-emotionL’intelligence émotionnelle vient de faire un saut phénoménal dans le classement des Top 10 des compétences du manager en 2020 (selon le Forum de Davos, 2016) : mais pourquoi donc ?!!!!

Et que dire de l’entrée dans le Top 10 de la créativité ?

En réalité, l’importance de ces compétences est directement liée à la transformation digitale que traverse les entreprises. Nous assistons à un bouleversement profond dans notre façon de vivre, de travailler ainsi que dans nos relations aux autres.

L’ environnement professionnel devient de plus en plus volatil, incertain, complexe et ambigu : dans ce contexte, les managers voient leur rôle bouleversé. Il ne suffit plus de maîtriser la performance économique pour assurer la performance de son équipe ou de sa business unit. Les managers doivent faciliter les collaborations dans un éco-système ouvert, accompagner la transformation des métiers, répondre aux attentes des jeunes générations de plus en plus créatives, indépendantes et connectées.

Bref, le rôle du manager évolue pour être de plus en plus au service de son équipe (et non l’inverse), en veillant à développer les compétences de chacun et à créer un climat favorable à l’engagement et au bien-être.

Pour celà, l’intellect ne suffit plus, le manager doit faire appel à son intelligence émotionnelle et à celle de ces équipes. Gérer ses propres émotions va lui permettre de prendre des décisions rationnelles, de motiver ses équipes en accord avec ses valeurs.

Pour faire appel à son intelligence émotionnelle, le manager doit connaître le fonctionnement de ses émotions, et donc de son cerveau. Le cerveau est le siège des émotions, des mécanismes cognitifs. Les découvertes des neurosciences nous permettent de mieux comprendre la place des émotions dans l’ensemble des processus cognitifs, c’est-à-dire la réflexion, la décision, la mémorisation, l’apprentissage…

Il faut savoir ainsi que les émotions interviennent en amont de tous ces processus cognitifs et contribuent activement à notre bien-être et à notre performance. En milieu de travail, ce sont nos émotions qui nous permettent de travailler efficacement avec les autres puisqu’elles permettent de créer des liens et des connexions. Toutefois, il y a lieu de souligner que les émotions sont puissantes et il ne faut pas les laisser prendre le dessus.  Maîtriser ses émotions  peut donc également désamorcer des conflits et  permettre au manager de prendre de bonnes décisions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher