skip to Main Content

Développer les soft skills avec l’immersive learning : retour d’expérience

Diagnostic BOHP© Training Angel

Dans un précédent post, je partageais avec vous les bénéfices de l’immersive learning pour apprendre le bon geste.
J’en ai la preuve avec l’expérience maintenant, l’apprentissage immersif est aussi très très efficace pour développer le savoir être.

Quel que soit le secteur dans lequel vous travaillez aujourd’hui, le constat est là : votre lieu de travail s’automatise. Augmenter la performance et le bien-être de vos collaborateurs passe par le développement de leurs « soft skills » comme on dit. Ces compétences non techniques, sont de plus en plus importantes dans les interactions sociales positives, telles que le service client, la gestion ou le feedback.

L’apprentissage immersif permet aux apprenants d’avoir des interactions et d’explorer les réponses émotionnelles du monde réel, et la possibilité de réfléchir et d’évaluer leur propre performance.

Former sur la diversité et l’inclusion

Bien sûr, dans l’entreprise, chacun doit contribuer à favoriser un environnement de travail solide et inclusif et à créer des équipes performantes et diversifiées.

Oui, mais…. comment enseigner et encourager les comportements inclusifs et préparer les équipes et les managers à des conversations difficiles avec des employés ou des collègues sur ces sujets?

Depuis que je mets en place des dispositifs de formation – et croyez-moi çà fait un moment maintenant – l’apprentissage immersif est l’approche qui m’a le plus bluffée en terme de résultats.
Premièrement, vous pouvez plonger les apprenants dans un scénario réaliste dans lequel un collaborateur présente un comportement non inclusif.

Ensuite, vous pouvez les faire participer à une conversation interactive en face à face avec cette personne pour expliquer pourquoi ce comportement ne représente pas les valeurs de votre entreprise et comment l’apprenant peut reconnaître et contrer ses préjugés à l’avenir.

Cherchez un peu dans vos meilleurs souvenirs de formation : quelle autre pédagogie vous a déjà permis de faire celà, franchement ? !

Un petit exemple pour finir de vous convaincre ?

LE DEFI

Pratiquer ses compétences interpersonnelles et les techniques de leadership pour que les collaborateurs reconnaissent, réagissent aux situations de manière appropriée, et évitent les situations délicates.

OBJECTIF D’APPRENTISSAGE

Comprendre comment la participation à une conversation difficile dans un environnement contrôlé peut améliorer la confiance.
Combler le fossé entre la formation et l’application dans le monde réel, en développant une expérience entièrement immersive simulant une vraie conversation.
Offrir une activité de «jeu de rôle» plus efficace qui complétera leur programme de formation actuel.
Renforcer votre confiance pour gérer avec succès une conversation difficile

LES RESULTATS

Les collaborateurs ont intégré les bons comportements à leur rythme.
Ils ont recommencé autant de fois que nécessaire.
Ils se sont sentis encouragés car ils étaient mis en situation sans risque.

Vous surveillez leurs progrès quantitatifs tout au long du programme.
Vous enregistrez et transcrivez également les réponses des stagiaires, ce qui permet aux formateurs de faire du feedback et d’adapter la façon dont ils mesurent les performances.

Et si vous appreniez l’immersive learning pour les soft skills cette année ?

Myriam Keita-Brunet

Myriam a fondé et dirige Training Angel pour aider les DRH et les Directions Financières et Générales à valoriser le Capital Humain en prouvant son retour sur investissement financier et extra financier. Elle est portée par une conviction (et une énergie qui fatigue parfois son entourage) : le collectif rend possible ce que l’individu, seul, trouve insurmontable. Elle est aussi présidente d’un réseau de 200 membres RH et formation, InForm’Elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher