skip to Main Content

IBM forme ses équipes grâce aux réunions en réalité virtuelle

IBM a adopté depuis plusieurs années maintenant les réunions immersives en réalité virtuelle. La motivation première était de réunir les équipes dans un seul lieu, et d’obtenir un meilleur engagement que celui constaté en web conference.

Vous pensez certainement : « mais, en quoi les réunions virtuelles sont-elles des espaces de formation ? ! »

Et bien, regardez : les réunions d’équipes sont des principaux points de contact pour la majorité des collaborateurs. Durant ces réunions, les équipes :
partagent des idées,
définissent des process
prennent des décisions.

Les réunions sont des moments privilégiés pour s’exprimer, promouvoir ses idées, présenter des informations et faciliter les échanges.

Les réunions sont des moments de micro-formation cruciaux.

C’est exactement le constat qu’IBM a fait.

IBM a donc étudié les différentes options pour réussir ses moments formatifs :
– réunir un maximum de parties prenantes dans un seul lieu : dans un contexte international, cela revient vite très cher et les agendas des uns et des autres rendent cette solution parfois impossible
– réunir les équipes dans des conference call ou des réunions à distance
– faire un mix des deux premières solutions

Le problème des réunions à distance réside en un mot : le désengagement. En présentiel, le niveau de participation est élevé (enfin, si la réunion est bien menée bien sûr !).
L’attention des participants est maintenue par des activités multiples : écrire sur un paper board, participer à un brainstorming…

…Et c’est surtout la présence et la sollicitation physiques qui permettent de maintenir l’attention.

Les espaces immersifs maintiennent l’attention

IBM a souhaité tester les environnements immersifs pour dépasser ces obstacles.

Imaginez une salle de réunion où chaque participant peut être présent même s’il a été prévenu dans un délai court. Personne n’est retardé par une tempête de neige, un vol annulé ou …une grève des transports ( ;-)) . Pas de frais de déplacement, de bagages perdus, de temps d’attente en aéroport ou en gare.

Sur les murs de votre salle de réunion virtuelle sont disposés des tableaux blancs, des écrans videos où chacun peut créer, partager les informations à tout moment.

Les espaces immersifs augmentent la participation

Vous l’avez sûrement vécu à de nombreuses reprises : en réunion, ce sont toujours les mêmes qui parlent !
Dans ces espaces immersifs, on constate un rééquilibrage impressionnant des prises de parole.

Pourquoi ? Parce que souvent, les collaborateurs sont intimidés pour prendre la parole en public.

Leur avatar leur offre un certain niveau de liberté. Le fait de s’exprimer via un avatar leur donne un sentiment d’anonymat rassurant et…ils osent !
D’autres trouvent l’espace virtuel beaucoup plus stimulant car ils peuvent faire ou dire plus de chose que dans une réunion physique.

Chuck Hamilton, Directeur du “IBM’s Center for Advanced Learning”, a enfin constaté un autre bénéfice de taille.

Les réunions en réalité virtuelle permettent à des équipes de différents niveaux hiérarchiques de collaborer : les espaces virtuels permettent en effet de mettre tout le monde au même niveau.

Un manager senior avec plus de 25 années d’ancienneté a plus d’expérience au sein d’IBM mais sa connaissance en immersive meetings est très limitée. A l’inverse, un nouvel entrant a peu d’expérience professionnelle mais il est souvent à l’aise avec les environnements immersifs.

IBM a ainsi constaté que lors de ces réunions immersives, ces deux types de profils se rapprochaient, un peu comme du mentorat croisé.

Si ce retour d’expérience éveille votre curiosité, il est aujourd’hui possible de tester des solutions qui vous correspondent en tout sécurité, dans un Immersive FabLab !

Myriam Keita-Brunet

Myriam a fondé et dirige Training Angel pour aider les DRH et les Directions Financières et Générales à valoriser le Capital Humain en prouvant son retour sur investissement financier et extra financier. Elle est portée par une conviction (et une énergie qui fatigue parfois son entourage) : le collectif rend possible ce que l’individu, seul, trouve insurmontable. Elle est aussi présidente d’un réseau de 200 membres RH et formation, InForm’Elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher